Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/12/2007

Personne et personnage

Faut-il confondre personne et personnage ?

Telle était la question que mon fils croyait avoir lue lors d’un contrôle de philo.
J’en tire, moi, quelques petites idées que je livre ici en vrac…

Dans le sens commun, les notions de "personne" et "personnage" sont différentes : en effet, le terme "personne" est attribué à l'individu de l'espèce humaine ; le terme "personnage", lui, signifie d’abord l’illusion, l'apparence, la représentation, issues de la fiction ou de l’inconscient collectif et dans tous les cas il est défini comme étant une attitude jouée.
Donc, a priori, aucune confusion n’est possible : la personne est "vraie" et le personnage est inventé, c’est-à-dire, d’une certaine manière "faux". Néanmoins, ces deux termes ont pour étymologie le mot grec "persona" (masque).
Comment s’est opéré ce glissement?
La personne n'est pas un personnage ! Pourquoi ? Parce que la personne détient une identité réelle, légale au regard de l’état civil.
Le personnage, lui, est une représentation. Il "joue" un rôle pour une identité inventée. Cependant, "personne" et "personnage" ne peuvent-ils être confondus? Ne peut-il y avoir un processus d'identification par rapport à la fiction? Ne peut-ilsubsister venant de la part d'un être, une volonté de s'identifier à une image lorsque l'on ne se satisfait plus de sa seule réalité sociale?
Quelqu’un d'autre. Être quelqu'un d'autre!
Domination du paraître sur l'être.
Vous avez dit identité ?
Et vous : personne ou personnage ?

Les commentaires sont fermés.